Laisserez-vous Google penser et écrire pour vous ?

LE décembre 6 | DANS Identité numérique, Réflexion | PAR |

Google vient d’obtenir un brevet sur une technologie d’intelligence artificielle. Lorsque l’un de vos contacts publiera un post sur un réseau social, vous enverra un mail ou sms, cette nouvelle technologie vous suggérera automatiquement une réponse pré-rédigée !

Selon ce brevet, Google exploiterait toutes les données à sa disposition (e-mails, SMS, MMS, réseaux sociaux, etc.) pour s’imprégner de votre psychologie et à anticiper vos réactions.

« Il est extrêmement important pour les utilisateurs qu’ils agissent de façon adéquate en fonction du réseau social sur lequel ils opèrent. Par exemple, il peut être très important de dire « félicitations » à un ami quand cet ami annonce qu’il a trouvé un nouveau travail« , illustre ainsi Google. « Avec une connectivité toujours plus importante et une liste croissante de contacts en ligne, et étant donné le nombre d’informations que les utilisateurs diffusent, il est possible qu’une personne rate une telle information« .

Ce système d’exploitation analyserait donc les messages publiés par vos contacts, en déterminerait l’importance si vous le lisiez vous-même et rédigerait automatiquement une suggestion de réponse.

« Le module d’analyse de suggestion coopère avec le module d’interface utilisateur et l’arbre décisionnel pour générer des réactions ou des messages suggérés que l’utilisateur peut envoyer« , explique Google. « L’analyseur de suggestions coopère avec l’arbre décisionnel pour apprendre le comportement de l’utilisateur et ajuster automatiquement les messages qui sont générés dans le temps« .
En d’autres termes, si vous modifiez cette suggestion en la personnalisant, le logiciel en tiendra compte et s’adaptera afin de vous faire de meilleures propositions futures.

Dans un exemple, Google imagine une conversation semi-automatisée dans laquelle « David envoie à Alice un message public ou privé d’un type particulier mais régulièrement rencontré (par exemple, « comment ça va ? »)« . En analysant les données disponibles, le système reconnaît alors automatiquement que David a changé d’employeur récemment, qu’Alice a déjà parlé boulot avec David, et « génère une réponse telle que « Salut David, ça va bien. Tu étais chez ABC ces trois dernières années et tu es maintenant chez XYZ, tu aimes ton nouveau lieu de travail ?«  ».

Sommes-nous à ce point prévisibles ? Laisserez-vous des algorithmes rédiger des tweets ou des messages sur Facebook à votre place, sans trahir ce que vous auriez écrit spontanément ?

 

 

 

A propos de : Salvo Principato

Spécialiste de la communication et du marketing, Salvo Principato a construit son expérience en agence de publicité et en presse écrite. Fort de sa formation de base en marketing, sa post-formation en e-communication ainsi que de son expérience professionnelle de plus de 15 ans, il est aujourd’hui à même de…
En savoir plus…

Facebook Twitter LinkedIn 

Pin It

Comments are closed.

« »