Cloud computing: les questions à se poser (2e partie)

Ce billet fait suite à celui qui a été publié hier.  Il prolonge la liste des questions à se poser avant de se lancer dans le cloud computing.

Questions à se poser

Outre les questions posées hier, il y en a bien d’autres et ce billet n’a bien évidemment pas la prétention d’être exhaustif.

En fait, les questions sont essentiellement de deux ordres: fonctionnel (en ai-je besoin?  est-ce compatible avec notre culture d’entreprise?  comment faire adopter cette technologie) et technique (sécurité).

  • Où sont hébergées mes données?  Fuyez les entreprises qui ne précisent pas le pays où sont stockées vos données ou ceux qui les hébergent en Russie, en Chine ou en Californie.  Privilégiez les entreprise qui stockent vos données sensibles dans un pays de l’Union Européenne.  Informez-vous également sur l’utilisation qui peut être faite de vos données.
  • Quelles données vais-je stocker dans les nuages?  Vais-je stocker toutes mes données?  uniquement mes mails?  mes données et mes programmes?
  • Quelles sont les garanties en matière de sauvegarde?  Comment puis-je récupérer mes données?
  • Entre mon ordinateur (ou mon réseau interne) et le service que j’utilise en ligne, mes données doivent transiter par Internet.  C’est normalement là que se situe le point faible.  Vos données sensibles sont-elles cryptées?

Avant de vous lancez, contactez-nous.  Nous travaillons en partenariat avec des techniciens compétents dans ce domaine.  Ensemble, nous pourrons vous conseiller sur le choix de la technologie (ou pas) et sur la manière de la mettre en place intelligemment.

Pin It