Comment foirer une présentation? Facile!

Chacun connaît ces présentations PowerPoint interminables, quand l’intervenant lit l’écran en tournant le dos au public.  Et où tout le monde se demande combien de temps va durer ce calvaire.

Ceux qui ont assisté à une conférence donnée par EASI savent que nous essayons d’éviter de tomber dans les pièges habituels.  En appliquant des règles toute simples: maîtriser son sujet, empathie et sourire.

Ce n’est pas le support qui fait la qualité d’une présentation.  Qu’on utilise PowerPoint, Keynote, une carte mentale ou n’importe quel autre support, la qualité d’une présentation dépend d’abord de l’attitude du conférencier et de la manière dont il présente son exposé.

Quelles sont les erreurs les plus fréquentes?

  1. Tourner le dos au public et regarder l’écran
    C’est d’une grossièreté absolue à l’égard de l’auditoire qui se demande pourquoi le présentateur considère que le présentateur croit être le seul à savoir lire.  Pourquoi venir lire en public un texte qu’il aurait été plus simple d’envoyer à tout le monde.
  2. Parler des propres qualités et compétence
    Il est préférable de laisser le public apprécier les qualités de l’orateur.  Les gens sont venus pour écouter un exposé sur un sujet qui les intéresse et pas pour une présentation personnelle.
  3. Remplir l’écran de textes et d’images
    Rien ne vaut une simple photo bien choisie et rien d’autre.   Affichez la photo et attendez quelques secondes pour que le cerveau des auditeurs crée une ambiance autour de la photo.  Si l’orateur maîtrise son sujet, il doit être capable de dire son texte à partir d’une photo ou de quelques mots-clés.
  4. Utiliser des termes techniques
    Le but d’une présentation est d’informer et pas d’impressionner son auditoire.  Il est donc inutile de vouloir à tout prix utiliser des mots complexes ou techniques, ou de farcir son discours de mots anglais.
  5. Utiliser des graphiques complexes et abscons
    A part embrouiller et fatiguer son auditoire, l’utilisation de tableaux et graphiques compliqués, remplis de flèches, de chiffres et de lignes, ne sert à rien.  En tout cas, cela ne démontre en rien l’expertise du présentateur.  Bien au contraire, la vraie expertise consiste à exprimer des choses complexes en mots simples.
  6. Ne pas interagir avec son auditoire
    Il faut faire parler l’auditoire, le solliciter, le faire réagir, l’inviter à poser des questions.  Une présentation ne doit jamais être un monologue.
  7. Adopter une posture d’expert intouchable
    Vous avez déjà assité ou vu une conférence d’Hubert Reeves, Pierre Rabhi ou Jeremy Rifkin?  Voilà de vrais experts!  Et ils sourient tout le temps.  Souriez à votre auditoire!  Il vous fait l’honneur de venir vous écouter, alors soyez sympathique.  Observez ses réactions (ou ses absences de réaction) et adaptez votre discours à l’ambiance.

Pin It