Google Public Data affiche des statistiques

Les big data et open data sont à la mode.

Voici comment les définit Wikipedia:

Big data (littéralement « grosses données » ou « grande quantité de données ») est une expression anglophone utilisée pour désigner des ensembles de données qui deviennent tellement volumineux qu’ils en deviennent difficiles à travailler avec des outils classiques de gestion de base de données. Dans ces nouveaux ordres de grandeur, la capture, le stockage, la recherche, le partage, l’analyse et la visualisation des données doivent être redéfinis. Les perspectives du traitement des big data sont énormes, notamment pour l’analyse d’opinions politiques ou de tendances industrielles, la génomique, l’épidémiologie ou la lutte contre la criminalité ou la sécurité.
Le phénomène Big data est considéré comme l’un des grands défis informatiques de la décennie 2010-2020. Il engendre une dynamique importante tant par l’administration, que par les spécialistes sur le terrain des technologies ou des usages.

Une donnée ouverte (en anglais open data) est une information publique brute, qui a vocation à être librement accessible et réutilisable. La philosophie pratique de l’open data préconise une libre disponibilité pour tous et chacun, sans restriction de copyright, brevets ou d’autres mécanismes de contrôle.

Google ne pouvait évidemment pas être en reste dans la mise à disposition de ces données.  C’est pour cela qu’il a créé Google Public Data.  Même si le nombre de sources des données est encore relativement modeste, les résultats sont déjà spectaculaires et (le plus souvent) parfaitement à jour.

Certaines données sont disponibles en français et dans d’autres langues, mais c’est évidemment en anglais qu’elles sont les plus abondantes.

Google Public Data
http://goo.gl/0Hy9W 

Pin It