Google devra changer la présentation de ses résultats en Europe

Depuis près de deux ans que Google fait l’objet d’une enquête de la part de la Commission européenne dans le cadre d’abus de position dominante.

Dans son communiqué du 10 janvier 2013 l’AFP  (http://tinyurl.com/ap2l6xj) annonce :

Ce qui pose problème est « la manière dont (Google) présente ses propres services » et non son algorithme, a précisé  Joaquin Almunia, commissaire européen à la Concurrence , qui a prévenu qu’il serait « obligé » de prendre des sanctions contre Google si le groupe ne lui fait pas de propositions satisfaisantes d’ici la fin du mois.

Ces sanctions pourraient représenter jusqu’à 10% du chiffre d’affaires de Google

Bruxelles reproche à Google de privilégier les liens vers ses propres services (météo, cartographie, comparateur de prix,…) dans les résultats de son moteur de recherche, et ce au détriment de ceux de ses concurrents. « Ils monétisent ce business, cette forte position dans le marché de la recherche sur Internet et ce n’est pas seulement une position dominante. Je pense – je crains – qu’il y a abus de position dominante « .

La Commission européenne a affirmé qu’elle ne serait pas influencée dans son enquête par la récente décision de la  Federal Trade Commission, de blanchir Google dans une enquête analogue aux États-Unis,

Pin It