☂ Comment se prémunir de la fermeture des services en ligne?

fermeture-service-en-ligne-easi-ie

Nous sommes tous victimes régulièrement de ces services qui paraissent magnifiques, prometteurs, auxquels on se fie, et qui finalement ferment (ou modifient les règles d’utilisation) après quelques semaines ou quelques mois.  L’exemple le plus flagrant est celui de Google qui nous plante au milieu du gué avec la fermeture annoncée de son agrégateur Reader.

Quelques conseils:

Se défier des petits

Evidemment, ce conseil tombe mal, mais logiquement les entreprises bien « assises » sont plus stables dans leurs choix et ont plus de constance dans l’entretien des applications qu’elles mettent en ligne.  Il est évident que l’espérance de vie d’une application produite et gérée par Google ou Apple est – théoriquement – plus longue que celle qui serait produite par un étudiant…
Google vient de nous prouver que son inconstance est à la taille de son mépris pour les utilisateurs.

Sauvegarder

N’adoptez que des applications proposant un backup (sauvegarde) automatique ou non de vos données.  Il est indispensable de pouvoir récupérer (dans un format standard) les données mises en ligne.
Et surtout, n’oubliez pas de réaliser des backups à intervalles réguliers.  Mais pensez aussi à vérifier que les backups fonctionnent réellement et que vos données sont effectivement récupérables.

Chercher des alternatives

Même si vous êtes satisfaits des applications que vous utilisez, surveillez toujours l’apparition d’alternatives possibles. Et vérifiez si vos données seraient susceptibles, le cas échéant, d’être récupérées dans d’autres applications concurrentes.

Payer

Tout se paie.  Et le gratuit est ce qui coûte le plus cher puisque le prix du gratuit est le plus souvent votre vie privée et/ou vos données.  De plus, ce qui est gratuit le reste rarement.  Souvent, s’il existe une version gratuite et une version payante, il est préférable d’opter pour la version payante qui sera probablement plus pérenne.

Pin It