4 conseils pour éviter l’angoisse de la page blanche

Syndrome de la page blancheVous l’avez probablement compris, la création de contenu est désormais la clé de voûte de votre stratégie marketing sur le web.  D’ailleurs, l’un des plus grands défis des professionnels du marketing est de produire régulièrement du contenu frais et original.  Cela nécessite du temps, de l’énergie et parfois, le syndrome de la page blanche apparaît…  Voici 4 conseils pour l’éviter.

1. Prenez des notes

Vous avez probablement remarqué que les meilleures idées surgissent dans votre esprit aux moments les moins opportuns: en voiture, dans votre sommeil ou encore au supermarché…  C’était quoi encore cette idée brillante?

Pour ne plus perdre vos précieuses pensées, prenez des notes!  Si vous êtes un adepte du papier et du crayon, équipez-vous d’un carnet de notes.  Si vous préférez votre smartphone, vous pouvez enregistrer vos notes dans Evernote sous forme de texte, d’image ou audio.

2. Tenez à jour un calendrier éditorial

Ce calendrier éditorial vous aidera à structurer votre contenu et à avoir un vision globale de vos publications.  Vous pouvez le créer via Google Doc ou dans Excel, selon vos préférences.

Pour créer votre calendrier, il faut avant tout identifier les sujets qui intéressent vos lecteurs.  Pour ce faire, vérifiez les mots-clés utilisés dans les recherches sur le web.  Il suffit ensuite d’insérer vos sujets dans le calendrier, suivant le rythme de publication que vous vous êtes imposés (journalier, hebdomadaire, etc.), et de vous y tenir.

3. Utilisez des démarreurs

Le plus difficile lorsqu’on rédige de nombreux billets, c’est de commencer.  Pour ne plus rester bloqué sur les premiers mots de votre billet, établissez une liste de “démarreurs”.  Un démarreur est une expression “modèle” qui simplifie la rédaction de la première phrase de votre article.

Par exemple:

  • “Vous avez forcément vécu…”
  • “Nous vous parlions dernièrement de…”
  • “Si vous… alors vous…”

4. Recyclez votre contenu

Parfois, il peut être intéressant de recycler vos contenus. Attention, il ne s’agit pas d’un simple copier-coller, mais bien d’apporter une valeur ajoutée à un contenu que vous avez déjà publié.

Vous pouvez par exemple compléter une information avec une nouveauté ou apporter un nouvel éclairage sur un sujet abordé précédemment.  Vous pouvez également modifier la forme de votre contenu et en faire une vidéo, une infographie ou encore une présentation Slideshare.

Alors, réveillez l’écrivain qui sommeille en vous!

 

Pin It