Nouvelles conditions d’utilisation de Facebook: vous allez en entendre parler…

Depuis une dizaine de jours, Facebook informe ses utilisateurs des changements qui vont prendre effet au 1er janvier 2015, en ce qui concerne les conditions et les politiques d’utilisation des données et des cookies.

facebook-condition-utilisation

condition-utilisation-facebook

Si vous êtes d’accord tant mieux! Et sinon, vous avez jusqu’au 1er janvier 2015 pour faire part de votre mécontentement pour supprimer votre compte Facebook, ce qui marquera votre mécontentement et votre refus des nouvelles règles concernant les conditions d’utilisation de vos données.

L’idée n’est pas ici d’alimenter (pour la énième fois) le débat sur le fait que Facebook est détenteur de toutes vos données, à partir du moment où vous les mettez en ligne via son interface. Normalement, tout le monde devrait être au courant, puisque tout utilisateur a coché la fameuse case: j’accepte que mes données soient utilisées etc, etc… lors de son inscription sur le fameux réseau social.

L’idée est ici de vous donner toutes les informations utiles et officielles sur la nouvelle politique d’utilisation de Facebook qui rentre en vigueur le 1er janvier 2015. Ensuite, libre à vous de prendre les décisions qui s’imposent en toute connaissance de cause…

Nos experts EASI vous donne leur avis sur cette nouvelle politique :

En cliquant sur « Politique d’utilisation des données », Facebook nous livre ses secrets… en 3500 mots.

Facebook: « Nous recueillons le contenu ainsi que d’autres types d’informations…lorsque vous créez un compte, lorsque vous créez ou partagez du contenu, ou encore lorsque vous communiquez avec d’autres utilisateurs. » « Nous recevons des informations sur vous en provenance des sociétés qui appartiennent à Facebook ou qui sont exploitées par Facebook. »

Nos experts: Tout ce que vous publiez sur Facebook est recueilli par le réseau, ainsi que les messages que vous envoyez à vos amis par le chat Messenger intégré à Facebook, n’oubliez pas non plus que Facebook a racheté il y a peu WhatsApp et Instagram…

Facebook: « Les activités des autres utilisateurs et les informations qu’ils fournissent. » « Vos réseaux de contacts. »

Nos experts: Toutes les interactions entre vos amis et vous sont des informations que Facebook retient. Si vous avez lié vos contacts Gmail, Outlook ou autre au réseau, Facebook détient votre carnet d’adresses et est capable de déduire les interactions que vous avez avec certaines personnes en fonction de vos activités sur le réseau.

Facebook: « Nous recueillons des informations lorsque vous visitez ou utilisez des sites web et des applications de tiers qui ont recours à nos Services (par exemple, lorsqu’ils incluent nos boutons J’aime ou Se connecter avec Facebook, ou encore lorsqu’ils font appel à nos services de mesure et de publicité) »

Nos experts: chaque like, partage ou commentaire fait à partir d’un site tiers est enregistré par Facebook, le réseau est capable de déduire vos centres d’intérêt et vos activités sur le net en fonction de ces données. Chaque fois que vous autorisez une application tierce à utiliser votre compte Facebook pour se connecter le même schéma se répète.

Facebook: « Nous aspirons à créer une expérience utilisateur attrayante et personnalisée. Nous tirons parti de toutes les informations à notre disposition pour fournir nos Services et maintenir leur qualité. »

Nos experts: inutile d’aller plus loin ici. Toutes les informations recueillies sont donc utilisées, Facebook nous le confirme. Il est vrai que si Facebook ne recueillait pas autant de données sur ses utilisateurs, l’expérience utilisateur du réseau serait nettement moins attrayante. Si Facebook ne réalisait pas 7,87 milliards de dollars de chiffre d’affaires (2013) en vendant de la publicité ciblé, il ne pourrait pas investir dans l’expérience utilisateur et fournir autant d’activités et de sources de distraction qu’il propose…
Rappelez-vous que Facebook est gratuit pour ses utilisateurs et que tout ce qui est gratuit a un prix sur le net, vous payez votre compte Facebook avec les données que vous partagez sur le réseau.

Nos conseils:

Vous avez coché la case, ne l’oubliez pas! Vous avez autorisez Facebook de votre plein gré, à utiliser toutes les données que vous partagez sur le réseau. Soyez logiques! Inutile de blâmer le géant du web ou d’essayer de l’amadouer en publiant sur votre mur des statuts, certes drôles, mais totalement inutiles et naïfs, commençant par « en raison du fait que Facebook… »

Faites preuve de bon sens! Oseriez-vous vous montrer en maillot de bain en plein milieu de la Grand Place de Bruxelles? Nous en doutons pour la plupart d’entre vous, alors ne le faites pas non plus sur le net et encore moins sur Facebook, au risque de vous retrouver en maillot de bain sur les Champs Elysées, sur Piccadilly Circus, dans Central Parc, sur la Grand Place de Bruxelles, dans tous ces endroits en même temps, à la vue de milliers d’individus que vous ne connaissez pas…

Idem pour les opinions que vous partagez, attention à leur interprétation qui peut vous portez préjudice. Toutes les informations que vous partagez en ligne peuvent soigner ou mettre à mal votre e-réputation en fonction de la façon dont vous les partagez. Alors respectez-vous et ne publiez rien que vous n’oseriez pas faire dans la vie réelle.
Pour en savoir plus, sur les statuts Facebook censés vous protéger des nouvelles règles de confidentialité, lisez ce très bon billet du site de l’Expansion.

Un autre billet du site de l’Expansion, sur la nouvelle politique de confidentialité de Facebook

Les chiffres 2013 et 2014 de Facebook sur le blog du Modérateur
Les Privacy Basics de Facebook

Pin It